18 avril 1912 : le « comptable tatoué » au tribunal civil de la Seine

A partir du 17 février 1911, une curieuse histoire défraye la chronique. Un certain Louis Duphoz se serait présenté, la veille, devant le tribunal des référés présidé par M. Gibou (« Tribunaux », Le Matin, 17 février 1911). Louis Duphoz est un ancien comptable qui, lassé de son emploi, aurait rêvé de voyager aux quatre coins du monde…